Bienvenue en Camargue … autour du Taureau Camargue

Un Site Remarquable du Goût permet d’identifier un accord exceptionnel entre le savoir-faire des hommes, la qualité d’un produit et la richesse d’un patrimoine architectural et environnemental.

Cette identification ne peut se faire sans la volonté d’accueillir, d’expliquer, de tisser le lien entre savoir-faire et faire-savoir .

Le développement de l’agriculture locale, la diffusion des cultures traditionnelles, la préservation d’un environnement exceptionnel et la mise en valeur d’un accueil tourisque de qualité sont les quatre facettes d’un objectif commun autour duquel se regroupent les acteurs économiques de Camargue
Les Membres de l’association Site Remarquable du Goût
«Les prés et marais de la Tour Carbonnière» sont heureux de vous accueillir sur cette plateforme destinée à mieux vous faire entrer dans un monde exceptionnel.

Actualité à venir

 

Une semaine rien que pour les amateurs de découverte sur un air de Camargue…

Ne loupez pas ce rendez-vous préparé par tous les ambassadeurs du Site remarquable du Goût

Plaquette-TOUSSAINT-2015_FLASH-1

Plaquette-TOUSSAINT-2015_FLASH-2

 

SRG Taureau de Camargue : site à l’honneur en mai 2015 sur le site national des Sites Remarquables du Goût

  • Histoire du taureau en Camargue

abrivado-1020x308On ne sait depuis combien de temps le taureau de Camargue vit sur ces terres, mais, on estime qu’il fait partie de l’identité culturelle locale depuis fort longtemps, car, la représentation d’un taureau de Camargue, sur une monnaie massaliote du 3ème siècle avant notre ère, prouve l’intérêt des populations locales pour l’animal.

Le plus ancien écrit faisant référence à la race bovine de Camargue est un texte de 1551 écrit par Quiqueran de Beaujeu, évêque de Sénès. Les taureaux étaient alors utilisés pour les travaux agricoles et la production de viande. Petit à petit, la finalité de l’élevage évolue vers les jeux taurins.
Le déroulement de courses camarguaises est attesté dès le XVIIIème siècle et elles deviennent la finalité principale de l’élevage dans la seconde moitié du XIXème siècle.

  • L’AOP Taureau de Camargue

course-camarguaise-1020x308

Première viande bovine française récompensée par un label dès 1996,  l’AOP le taureau de Camargue  doit son caractère particulier aux conditions d’élevage des troupeaux. En effet, prioritairement élevés dans de vastes espaces avec pour finalité les traditions taurines, les taureaux pâturent en semi- liberté dans des milieux variés. Leurs déplacements continus et leur nourriture, constituée d’une multitude de plantes diverses, apportent à leur viande finesse et un goût unique. De couleur rouge sombre, la viande de taureau issue de l’AOP a un taux en acide gras particulièrement faible par rapport aux autres races françaises.

Si l’on connait souvent le taureau de Camargue, roi des réjouissances et des festivités autour de la tradition de Bouvine ; la viande AOP reste méconnue du grand public. Cette reconnaissance permet de faire apprécier et de promouvoir un produit naturel et de qualité, issu d’élevages traditionnels, caractérisés par une faible densité d’animaux à l’hectare.

 

  • Patrimoine et environnement

La Tour Carbonnière a été choisie comme l’emblème de l’association SRG Taureau de Camargue. Elle se situe au cœur d’un paysage typique, parfaitement préservé, constitué de prés et de marais à St Laurent d’Aigouze  .

Vaste zone de marécages bordée par le littoral méditerranéen, c’est un territoire  à la richesse environnementale exceptionnelle reconnu par de nombreux labels nationaux et européens. Constitués de milieux naturels emblématiques tels que des prairies humides, des sansouires, des marais, des lagunes… l’élevage du taureau y joue un rôle environnemental de premier ordre en participant à la préservation de la biodiversité.

Au milieu de ce paysage se dresse la tour Carbonnière, ancienne tour de défense du XIIIème siècle, qui contrôlait l’accès de l’unique route conduisant à la cité médiévale d’Aigues-Mortes. Elle est auréolée de tout un symbole de « passage » et d’entrée dans ce territoire.

 

  • Recette

 

Taureau à la St Gilloise

Gardianne

Pour 4 personnes : 1 kg de paleron en tranches très fines, 1 oignon moyen, 100 gr de câpres, 70 gr de cornichons, 3 gousses d’ail, 7 à 8 filets d’anchois à l’huile, 1 botte de persil, Huile d’olive

Dans un mixer, hacher moyen  les oignons, les câpres, les cornichons, l’ail et les filets d’anchois. Faire revenir  cette mixture dans l’huile d’olive pendant 10 mn environ.

Mettre dans le fond d’une cocotte en fonte un peu d’huile d’olive puis alterner une fine couche de la mixture, une fine couche de tranches de paleron, une fine couche de la mixture, une fine couche de tranches de paleron, etc … terminer par la couche de mixture et verser un peu d’huile d’olive.

Laisser cuire à très petit feu pendant 2 à 3 heures sans fermer complètement le couvercle

 

  • Manifestation

Les Ambassadeurs du Site Remarquable du Goût du Taureau de Camargue programment chaque 1ère semaine des vacances de Toussaint un calendrier d’animations chaleureuses, conviviales et gourmandes à la découverte du taureau.

Profitez des activités ludiques, pédagogiques et gourmandes pour tout savoir de la Camargue et de ses secrets. Entre culture et tradition, les prestataires vous entrainent dans un monde secret où entre marais et bocage, canaux et rizières, les troupeaux de taureaux évoluent dans un environnement exceptionnel.

Durant ces quelques jours, retrouvez des animations différentes. Elles portent toutes un trait commun : dégustations, collations, casse-croûtes mettrons à l’honneur le taureau AOP de Camargue et les produits du terroir camarguais. Plus d’infos sur www.site-gout-camargue.fr

 

 

Laisser un commentaire